Accueil

CePsyRel est une association née de la rencontre de différents DSCN2317professionnels de la relation et du soin et de bénévoles intéressés  qui se sont rejoints autour de la psychosomatique relationnelle.

Les bénévoles mettent leurs compétences au service de l’association et de la relation.

Les professionnels formés à différents courants théoriques et thérapeutiques issus de la psychanalyse, de la psychologie et du développement personnel, partageant une approche partant de la clinique, de la pratique et de l’expérience,  se caractérisent par une attitude d’ouverture  et de curiosité pour envisager la complexité de l’humain et accompagner les personnes dont la vie relationnelle est en souffrance ou dans l’impasse.

Mus par le désir de transmettre, nous souhaitons former les soignants, les travailleurs sociaux-éducatifs, les enseignants, les professionnels de l’insertion, mais aussi former des personnes profanes, engagées dans une démarche de développement personnel, à la dimension psychosomatique et relationnelle, en proposant au préalable une familiarisation avec les concepts de base du développement psychoaffectif, en fournissant des points de repères incontournables au travers des constantes des fonctionnements intrapsychiques (névrotiques, limites et psychotiques)

Patricia Ober Coignet et Yvette Wurtz

 

CePsyRel EVOLUE…

Après avoir accompagné deux groupes de formation en 4 ans, expérience riche et intense qui a permis à 19 stagiaires au total de découvrir les bases de la psychosomatique relationnelle et qui en a incité plusieurs à poursuivre la formation de thérapeute au Centre de Psychosomatique Relationnelle de Montpellier, nous n’ouvrirons pas de nouveau groupe de formation à la rentrée 2018.

Les trajectoires personnelles et professionnelles des formatrices, le désir de poursuivre cette activité de transmission autrement nous conduisent à vous proposer pour l’année 2018/2019, des journées de formation thématique, pouvant s’adresser selon le cas à des thérapeutes ou à des publics plus larges, de parents par exemple. Dans ce dernier cas, nous proposerons des ateliers qui faciliteront la découverte de nouvelles compétences relationnelles par l’expérimentation et le jeu.

Nous prévoyons 5 journées en 2018/2019 :

  • la première est fixée au 13 octobre de 9h à 15H
  • les suivantes restent à définir (décembre /février/avril/juin)

Les deux premiers thèmes traités :

  • Soigner la dépression, l’accompagnement en psychosomatique relationnelle Présentation de l’intervention
  • Perversion et Incestualité, l’accompagnement des victimes en psychosomatique relationnelle

Pour plus de détails sur ces deux journées, voir document de présentation.

Il est possible de s’inscrire à l’ensemble des journées tout comme d’en sélectionner l’une ou l’autre.

Les thématiques retenues sont en lien avec la clinique et les centres d’intérêt des formatrices.

Thèmes évoqués :

  • « Adoption, Attachement et Mémoire du Corps » : l’adoption est une aventure humaine particulière, riche et complexe. Les éclairages complémentaires de la théorie de l’attachement, des recherches en neurosciences et des aspects psychocorporels du processus d’adoption seront confrontés à l’expérience personnelle et professionnelle des formatrices. Les mémoires corporelles et sensorielles des participants seront sollicitées.
  • « Le traumatisme dans tous ses états, stress, traumatisme et corps »: approche clinique et traitement des psychotraumatismes, mieux soigner grâce à une meilleure compréhension des traumatismes, intégrer les expériences traumatiques de l’enfance
  • « Le féminin, sexualité, adolescence, grossesse, maternité, ménopause »
  • « Le Deuil »; comment survivre à une perte ? Quelques repères sur le chemin du deuil seront proposés et un accent pourra être mis sur des situations de deuil particulières, deuil périnatal ou à la suite d’un suicide.
  • « Les Zèbres » : la précocité intellectuelle, les enfants à haut potentiel
  • « La parentalité positive » sous forme d’ateliers, comment éduquer avec bienveillance
  • « Les pleurs et le sommeil du bébé : un grand malentendu » : que ce soit en tant qu’accueillante en LAEP ou lors des consultations périnatales hospitalières, la question des rythmes veille /sommeil et des pleurs interrogent fréquemment les parents qui manquent bien souvent de points de repère et sont confrontés aux conseils contradictoires des professionnels de la petite enfance et/ou de leur entourage familial. Il s’agit de donner des connaissances pragmatiques pour se mettre à l’écoute du langage corporel et observer attentivement l’expression comportementale des nourrissons pour tenir compte au mieux de leurs besoins et respecter leurs rythmes spécifiques.